Paroles101.com

Les Cowboys Fringants Les feuilles mortes parole


Parole Les Cowboys Fringants Les feuilles mortes
A cheval sur papa, à califourchon
Tu regardes tomber les premières feuilles mortes
Bien loin des soucis qui nous creusent le front
Quand notre innocence met la clé sous la porte
D'puis qu't'es là sais-tu, que mon rire de Ti cul
Résonne à nouveau quecq'part au fond de moi
Comme un vieil ami que je n'attendais plus
Qui revient pour faire la fête sous mon toit
Dans ma tête en liesse, t'es un jour de l'an
Une chaise qui berce mes souvenirs d'enfant
Salut Grand-Maman, bonne année grand nez
Tant de sentiments depuis que tu es née

T'sais plus on vieillit et c'est bien malheureux
L'émerveillement perd de ses plumes en chemin
Mais toi t'es une braise qui rallume mes yeux
Et tout ce qui en moi s'était longtemps éteint
Mes éclats de rire dans les tas de feuilles mortes
Le mercurochrome sur mes petits genoux
L'école où j'ai usé mon fond de culotte
La slush puppy et les framboises à un sous
Toutes ces images un peu abimées
De par mes naufrages et le poids des années
Revivent sous ma tuque, dans ma tête de père

Comme un temps des sucres après le long hiver

Si un jour ton rire, insouciant de Ti cul
Est emporté par une larme de fond
Que la fatalité ou les "j'aurais donc dû"
Te font pour un temps perdre tes illusions
Rappelle-toi que tout passe si vite dans la vie
Le bon comme la merde que le vent nous apporte
Et quand chacun de nous, se cache bien enfoui
Nos éclats de rires dans les feuilles mortes