Paroles101.com

Dar-K Tu avais tout parole


Parole Dar-K Tu avais tout
oh oh t'avais qu'a pas prendre le mic
oh oh eheh oh oh t'avais qu'a pas prendre le mic
tu avais les potes, le taf et les femmes, petit appart et la caisse potable, vie tranquille, un peu de bif par ci par là pour faire un peu de mice
samedi sort en boite au cas valentine, tu vois la princesse coupe de champagne
tu fais le beau, le bos, le gentleman
au bar tu rinces a pleine d'alcool et de bobar
tu inventes les détails, racontes la vie qu'elle voudrait entendre
tu travailles à Versailles, tu joues le bam mang tong
tu marques des points à chaque syllabe
tu es l'homme que les femmes attendent
tu prends le numéro et la raccompagne
tes ambitions sans grande
tu avais tout, tellement d'atout pour la garder
tu as fait le fou pour etre sur de l'épater
ta vue est flou, de larme tes yeux sont comblés
derrière les barreaux comment veux tu la protéger
tu avais tout, tellement d'atout pour la garder
tu as fait le fou pour être sur de l'épater
ta vue est flou, de larme tes yeux sont comblés
derrière les barreaux comment veux tu la protéger
le lendemain man, tu la rappelles
tu reprends les mythos au bout du phonetel, resto, ciné ou rose au pakistanais, direction hôtel
tu envoie du rêve poir séduire la belle
tu sais que dès lundi le banquier appelle
faut que tu trouves de la maille pour continuer à prendre soin d'elle
tu passes le coup de fil au bon gars qui a les bons plans, les bons tarots
il te passe la bonne meca, le bon croma
a toi de faire tourner l'info
tu connais par coeur toute ta clientèle
c'est les potos et les potos des potes qui viennent
faire de la pub, ce n'est pas la peine, la maille arrive, tu la ramasses a l'appel
tu avais tout, tellement d'atout pour la garder
tu as fait le fou pour etre sur de l'épater
ta vue est flou, des larmes tes yeux sont comblés
derrière les barreaux comment veux tu la protéger
tu avaiss tout, tellement d'atout pour la garder
tu as fait le fou pour être sur de l'épater
ta vue est flou, de larmes tes yeux sont comblés
derrière les barreaux comment veux tu la protéger
tu la couvre tous les jours de cados
elle te dit arrêtes ça, c'est idiot
tu sais bien que je t'aime pour ce que tu es
pas la peine d'essayer de m'acheter
ton bis grossit, les gens parlent dans ton dos
les jaloux creusent déjà ton tombeaux
une poucave, un petit jeune se fait serrer, crache ton numéro
percisition, menottes, tribunaux, parloires et barreaux
elle, elle tombe de haut, se rend compte de tout tes mythos
elle ne te croit plus, ne veut plus entendre parler de toi
si elle savait pourquoi tu as fait tout ça
pourtant tu avais tout, tellement d'atout pour la garder
tu as fait le fou pour être sur de l'épater
ta vue est flou, de larmes tes yeux sont comblés
derrière les barreaux comment veux tu la protéger
tu avais tout, tellement d'atout pour la garder
tu as fait le fou pour être sur de l'épater
ta vue est flou, de larmes tes yeux sont comblés
derrière les barreaux comment veux tu la protéger
ouh oh ouh oh yeh, t'avais qu'à pas prendre le mic
tu avais tout pour la garder
yeh yeh yeh yeh
ouh oh ouh oh yeh
t'avais qu'a pas prendre le mic